Skip to main content
x

Biodiversité

Teacher
Category

 

Le Sénégal présente une importante diversité biologique répartie dans les domaines phytogéographiques sahélien, soudanien et subguinéen. Le gradient sud–nord que présente la richesse spécifique est lié à ces domaines phytogéographiques. La diversité biologique est marquée par une concentration dans des sites de forte densité comme certains parcs nationaux, réserves, forêts classées, forêts galeries, cours d’eau, lacs.

Ces sites couvrent les principaux écosystèmes particuliers, terrestres, marins, côtiers, fluviaux et lacustres. Ces écosystèmes se dégradent sous l’effet de facteurs naturels, anthropiques et juridiques. Les pressions anthropiques constituent les principaux facteurs d’érosion de la biodiversité. C’est dans ce contexte de dégradation des ressources naturelles et de la biodiversité que le Sénégal a signé, en 1992 puis ratifié en 1994, la Convention sur la Diversité Biologique afin de renforcer le cadre juridique et institutionnel de gestion de la biodiversité.

Documents